Prise de décisions et gestion des changements

Par moments, il peut te sembler que tout change autour de toi. Il est possible que tu aies changé d’école, que tu te sois inscrit à de nouveaux cours ou que tu te sois fait de nouveaux amis, et tous ces changements exigent la prise de décisions. Cela peut être très stressant de décider la bonne voie à suivre.

Il se peut que tu ressentes beaucoup de pression en ce qui concerne la planification de ton avenir. On te demande peut-être de prendre des décisions cruciales qui pourraient avoir un impact significatif sur ta vie. La grande question est habituellement « Que veux-tu faire plus tard? » Ou encore, « Quels sont tes projets après le secondaire? » Beaucoup d’adolescents croient que les cours qu’ils suivent à l’école détermineront leur avenir et leur capacité à trouver un emploi dans le domaine de leur choix. C’est beaucoup de pression. Ce n’est pas tous les jeunes qui savent ce qu’ils veulent faire après le secondaire et c’est correct. Voici quelques éléments à garder à l’esprit lorsque tu imagines le futur « toi » : L’ouverture au changement peut être un avantage. Une souplesse d’esprit permet de s’adapter aux changements imprévus et de diminuer le stress si les choses se passent différemment que prévu. Il peut être très utile de garder ton esprit ouvert et de te laisser guider par tes intérêts et par les occasions. Il est aussi très important de te rappeler que de nouveaux emplois, carrières et domaines sont créés tous les jours, ce qui signifie que ta future carrière n’existe peut-être pas encore!

Accumule de l’expérience de vie.
En ce qui concerne la planification de carrière, il y a de plus en plus d’options offertes aux jeunes. Le chemin à suivre a peut-être déjà été une ligne droite depuis l’école secondaire jusqu’aux études postsecondaires et au travail mais dans la vraie vie, il peut y avoir plusieurs chemins différents. Les employeurs accordent de l’importance aux études, mais ils regardent également le bénévolat, les emplois rémunérés, le mentorat et d’autres types d’antécédents et d’expériences. Les gens peuvent également passer d’une carrière à une autre, étant eux-mêmes « parfaits » même si leurs études ne correspondent pas toujours parfaitement au travail en question.

Discute de tes options.
Rappelle-toi que tu as des options. Si elles ne sont pas évidentes, un adulte en qui tu as confiance peut t’aider à discuter des différentes options qui se présentent à toi au moment de prendre des décisions importantes concernant ton éducation.

Prends ton temps. Tu n’en as peut-être pas toujours l’impression, mais tu as encore beaucoup de temps. Dis aux gens que tu profites de ta jeunesse ou que tu prends du temps pour examiner tes options. Il est tout à fait correct de vouloir réfléchir à ta vie ou découvrir qui tu es.

Tu peux communiquer avec un intervenant de Jeunesse, J’écoute en tout temps pour discuter de tes plans d’avenir ou pour obtenir de l’aide dans la prise de décisions importantes.

Les gars réfléchissent beaucoup aux raisons qui pourraient les pousser à abandonner l’école, mais il est important de parler à un adulte en qui tu as confiance avant de prendre une telle décision. Il existe d’autres options pour remplacer l’école traditionnelle, par exemple les programmes en milieu non scolaire et les cours à distance. Ton conseiller pédagogique sera en mesure de te dire si ces options sont offertes dans ta commission scolaire. Si tu es âgé de 18 ans, tu peux effectuer le test de connaissances générales, qui est considéré comme un examen d’équivalence des études secondaires. Prépare-toi : le test est très long (7 heures!) et tu devras t’assurer d’étudier auparavant.

Certains changements académiques sont anticipés, comme le passage du primaire au secondaire. D’autres changements ne le sont pas vraiment. Tu as peut-être déménagé dans un nouvel arrondissement ou tu aimerais t’inscrire à un programme particulier qui est offert dans une seule école. Qu’il soit planifié ou non, les changements « scolaires » peuvent être une source importante de stress. Notre section sur le stress peut s’avérer utile.

Reste en contact.
Ce n’est pas parce que tu changes d’école que tu dois dire adieu à tes vieux amis. Cependant, il se peut que tu sois moins proche d’eux, parce que tu ne les verras plus tous les jours à l’école. Essaie de réserver du temps pour les voir.

Trouve de nouveaux amis.
Certains gars redoutent de devoir se faire de nouveaux amis dans un nouvel endroit, alors que pour d’autres, il n’y a rien de plus naturel. Cela peut prendre du temps pour nouer de nouvelles amitiés. Notre section « Se faire des amis » contient une foule d’idées pratiques pour te faire de nouveaux amis à l’école.

Maintiens tes notes.
Un changement d’école en milieu d’année peut avoir un impact sur ton apprentissage. La majorité des gens trouvent cela particulièrement vrai dans le cas des maths et des langues, car les écoles enseignent souvent ces sujets dans un autre ordre ou d’une façon différente. Essaie de parler à tes nouveaux enseignants dès le départ pour qu’ils puissent t’aider à rattraper la matière que tu aurais pu manquer.

L’école, les devoirs, les activités sportives, le travail, la famille, le bénévolat, le sommeil : il y a beaucoup de demandes qui se bousculent, dans ton horaire. Devoir céduler toutes tes activités pour réussir à tout faire (et bien le faire) peut générer du stress. Bien que tu puisses peut-être te passer de certaines activités (comme traîner avec tes amis), d’autres ne sont pas facultatives. Le stress provoqué par l’idée de « trouver le temps » de tout faire peut être diminué en établissant un plan qui prévoit le moment où chaque chose sera accomplie. Utilise ton téléphone, ta tablette ou un agenda papier pour réserver du temps pour tout, y compris la relaxation et les activités amusantes! Fixe un rappel sur ton calendrier de messagerie ou ton téléphone pour que l’alarme t’avertisse qu’il est temps de passer à autre chose.


Clavardage en direct

La discussion (clavardage) ci-dessous est une transcription fictive basée sur de vraies situations.