Le consentement

Le consentement peut signifier plusieurs choses. Le sens strict fait référence à un accord entre deux personnes sur le fait d’avoir une relation sexuelle ou de pratiquer une activité à caractère sexuel. Le sens plus large se rapporte à la manière dont nous agissons dans les relations en général, avec ou sans lien avec le sexe.

Dans une relation sexuelle consensuelle :

  • Les deux personnes désirent et ont dit oui à la même chose
  • Elles savent qu’elles veulent toutes les deux la même chose parce qu’elles en ont parlé ouvertement
  • Elles savent toutes les deux qu’elles veulent le faire à ce moment particulier parce qu’elles viennent d’en parler il y a quelques instants
  • Il n’y a rien qui empêche l’une ou l’autre personne de donner son consentement (comme la drogue, l’alcool ou l’âge légal de consentement)
  • Elles savent toutes les deux que c’est correct d’arrêter, de changer d’avis ou de dire non à tout moment, sans conséquences

Pour vrai? C’est si embarrassant!

Plusieurs gens pensent que parler ouvertement de consentement gâchera le moment ou le plaisir. Mais tu sais ce qui est bien pire qu’une conversation embarrassante ou maladroite? Essayer de faire quelque chose de sexuel avec une personne qui ne veut pas. Ou être au milieu de quelque chose que tu crois vraiment super, avant de te rendre compte que l’autre personne n’est pas du tout à l’aise avec ça.

Il est étonnamment facile de mal interpréter les signes lorsque tu es attiré par quelqu’un, et si tu agis sans vérifier au préalable, le geste peut être vu comme inapproprié, intrusif, ou même comme une agression. Donc, ne prends pas ce risque. Demande d’abord. Dis ce que tu veux faire, même si ça te semble maladroit. Même forcée, la communication est le seul moyen fiable de savoir ce que l’autre personne voudrait ou aimerait faire, ce qui est important à savoir afin que les choses se passent bien pour tous les deux.

Voici quelques exemples de façons de demander le consentement à différentes étapes dans un moment d’intimité :

J’aimerais vraiment t’embrasser. Est-ce que tu me le permets?
Qu’aimerais-tu que je fasse maintenant?
Est-ce que c’est correct pour toi?
Puis-je te toucher ici?
Quelles caresses aimes-tu? Tu peux me montrer?
Est-ce que c’est correct si j’enlève ta chemise?
Aimes-tu ça?
Veux-tu aller plus loin?

Pour en savoir davantage sur la façon d’obtenir le consentement, regarde notre infographie « As-tu le feu vert ? ».

Les gars ont parfois l’impression qu’ils doivent être prêts à tout, ce qui peut les amener à accepter des pratiques ou des gestes sexuels avec lesquels ils ne sont pas réellement à l’aise ou avant qu’ils soient complètement prêts. C’est à l’autre personne de s’assurer que tu es réellement d’accord pour aller dans une certaine direction, et c’est également ton droit de dire non à tout moment. C’est correct de dire non à tout type d’activité sexuelle.

Les scènes de sexe dans les films et à la télé ne montrent généralement pas très bien ce qu’est le consentement. C’est encore pire dans la pornographie. Dans une scène porno, on suppose qu’il y a consentement à partir du moment où la femme ouvre la porte au livreur de pizza. S’il y a une quelconque discussion, elle ne ressemble en rien à un consentement réel entre deux partenaires, pour la simple et bonne raison que la pornographie ne représente pas la réalité. C’est une rencontre mise en scène et conçue pour exciter les spectateurs.

Même en comprenant que la pornographie n’est pas la réalité, nous pouvons tout de même être confus face à certains messages véhiculés, comme l’idée que les gars sont censés « prendre les choses en main », ou que demander à l’autre personne ce qu’elle veut est minable ou ruine le moment. Nous ne pouvons insister suffisamment sur le fait que ce genre de message n’est d’aucune aide (pour ne pas dire qu’il cause du tort) dans la sexualité de la vie réelle. Pour que le sexe soit agréable et sécuritaire pour les deux partenaires, en parler est nécessaire.

Le consentement ne fait pas seulement référence au sexe. Les principes du consentement sexuel font partie de la base d’une relation solide : une communication honnête des besoins et des désirs, une bonne écoute et le respect de l’autre personne et de ses limites.

Pour que le sexe soit agréable et sécuritaire pour les deux partenaires, en parler est nécessaire.

Une fois que tu sais mieux exprimer tes désirs, tes besoins et tes limites et écouter ceux de ton/ta partenaire, il sera plus facile de parler de consentement sexuel, et vice-versa. Plusieurs personnes trouvent qu’une fois qu’elles sont à l’aise de parler de consentement sexuel, il devient plus facile d’aborder à peu près n’importe quel sujet avec leur partenaire.

infografic

As-tu le feu vert?

En savoir plus

Clavardage en direct

La discussion (clavardage) ci-dessous est une transcription fictive basée sur de vraies situations.